Sélectionner une page

Rendre son WordPress plus rapide

Voici en quelques points comment améliorer l’UX qu’offre un site sous WordPress, et par extension son référencement.

wp-lightning

EDIT 26.10.2015 : Rajout d’un lien externe

Cet article n’est pas une révélation, juste un petit pense-bête pour ceux qui veulent traiter cet aspect de leur site. Je me suis inspiré des sources suivantes pour le rédiger :

En anglais, un bon résumé de plus de 25 points à observer pour accélérer son site, par Mike : StartBloggingOnline.com.

Pourquoi améliorer la vitesse de chargement est important

La première chose à éviter lorsqu’on propose un site à ses clients, est de les frustrer. Cela peut être provoqué par plusieurs facteurs, notamment un design surchargé ou trop compliqué, une navigation qui n’est pas claire, et surtout de longs temps d’attente lors du chargement d’une page.

Les deux premiers facteurs sont subjectifs, et vont donc dépendre des choix de l’auteur, du designer et surtout de l’appréciation du consommateur. Il faut essayer de satisfaire tous les besoins, en gardant en tête l’objectif final : donner envie de visiter son site au public.

Le dernier facteur est par contre purement technique, et quelques plugins et manipulations de code vous permettent d’améliorer facilement l’expérience utilisateur (UX).

De plus, il est important de noter les points suivants :

  • Des études ont prouvé que le temps de chargement des pages impactait grandement le taux de conversion ou le nombre de visites.
  • L’optimisation est un pan important de la SEO, car le GooglePageRank est en partie calculé en parcourant le code et en utilisant les statistiques de votre site.

Les bonnes pratiques en quelques mots

Maintenant qu’on a vu pourquoi c’était important, voici en résumé les quelques points auxquels il faut faire attention…

Tout d’abord, il est impératif d’utiliser un moteur de cache tel que W3 Total Cache. Il permet de stocker temporairement le code d’une page web, afin d’éviter au serveur de la générer à chaque fois, pour chaque visiteur.

Pour diminuer les temps de chargement des visiteurs éloignés géographiquement de votre serveur, on peut utiliser un CDN (Content Delivery Network) qui va stocker et distribuer des fichiers comme les scripts et feuilles de styles compressés, le code des pages compressé, images et vidéos, …

Si vous désirez améliorer plus finement encore les performances, et/ou si vous n’avez pas de CDN, vous pouvez faire attention au nombre et au poids des fichiers que votre thème fait télécharger au visiteur sur chaque page. Par exemple, en réunissant tous vos JS et vos CSS en deux fichiers, ou en minifiant ou limitant le nombre d’images sur chaque page, ou encore en spécifiant le header d’expiration de vos fichiers dans le htaccess. (A ce sujet, lire cet article très complet.)

Vous pouvez aussi compresser facilement les images de votre site (avec une perte minime de qualité) par exemple en utilisant le plugin WP Smush.it.

Pour vérifier les performances ainsi gagnées, on peut utiliser des sites tels que pingdom, ou l’extension de Firebug YSlow (pour Firefox et Chrome).

A partir de votre analyse des performances gagnées, à vous de décider ce qu’il vous reste à améliorer en commençant par votre indice le moins performant.

Crédit photo : wpninjas.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *